RADIO GUIDIKU FM 105.0

Radios Département Localisation FM Puissance

Langues parlées

RADIO GUIDIKU FM

Thiés Thiénaba 105.0 1000

Wolof,Serere,Pullar Français

Siége :  Thiénaba Gare

BP : 02 Khombole Thiès Tel : 00221 953 14 80           

Email : radiogindiku@yahoo.fr

PRESENTATION SOMMAIRE

Présentation de la radio gindiku fm 105 .0

La radio communautaire est localisée à Thiénaba gare sur la route de khombole. Elle a été  mise  en place en 2006 par l’Association Rurale de Lutte contre le Sida(ARLS). Sa mise en place a été motivée par le souci de l’association de participer à la réduction du déficit d’informations des populations de la zone en matière de santé notamment le sida et la santé de la reproduction dans le cadre de ses activités de sensibilisation. La radio aborde aussi dans ses programmes d’autres thèmes intéressant les populations locales comme le leadership des femmes, la décentralisation, les droits de la femme etc.

  1. Vision 

Créer un espace d’échanges, de concertation et de communication sociale œuvrant pour la promotion du leadership des femmes et de l’équité de genre en vue de contribuer au développement durable des communautés.

  1. Missions
  • Vulgariser les activités de l’ARLS ;
  • Renforcer la participation des communautés dans le processus de développement
  • Avoir une approche et une démarche valorisant les compétences individuelles et collectives.
  1. Objectif  général

Contribuer à la réduction du taux de prévalence du VIH, la pauvreté et l’ignorance en milieu communautaire à travers une communication de  masse.

  1. Objectifs spécifiques
  • Faciliter le partage et l’échange d’expérience des populations dans la lutte contre le sida ;
  • Faciliter l’accès des populations à une information qui cadre avec les  réalités locales ;
  • Participer à l’éclosion des potentialités locales sur tous les aspects de la vie communautaire surtout dans le domaine de la santé ;
  • Faciliter l’échange entre les acteurs de développement
  1. Axes du programme

Gindiku FM a un programme assez diversifié. Cette offre de programme cadre avec les réalités sanitaires, économiques, sociales et culturelles de la zone .Les grands axes de son programme sont les suivants :

  • La santé de reproduction ;
  • Le sida ;
  • Le développement du leadership des femmes
  • La promotion féminine ;
  • la décentralisation ;
  • L’éducation ;
  • L’agriculture, l’élevage ;
  • L’information locale :
  • La religion
  • La protection de la nature et de l’environnement :
  • La culture et le sport
  • L’animation musicale
  1. Les Ressources

La radio Gindiku FM est dotée de ressources matérielles et humaines pour assurer son fonctionnement. Ces ressources constituent les éléments sur lesquels repose l’atteinte des objectifs de la radio auprès des populations de la zone de couverture sur un rayon minimum de 50 km.

L’équipe technique de Gindiku FM est composée de :

  • le chef de station,
  • la responsable des programmes,
  • la responsable technique (en même temps animatrice),
  • deux animatrices dont l’une est en même temps secrétaire-caissière) et
  • deux animateurs
  • 60 femmes reporters réparties dans les 13 communautés rurales de la zone de couverture de la radio
  • 60 groupes d’écoute

Ce personnel se partage les tâches, mais sans cloisonnement étanche.

La mainmise des femmes sur la radio est ainsi effective.

  1. Organisation

La radio managée sur le plan statutaire par un conseil d’administration  composé dix neuf membres élus pour deux ans par l’assemblée Générale.

Un bureau de 09 membres élus par le comité de gestion est mis en place pour assurer la bonne gestion et la recherche de partenaires stratégiques et  techniques. .

Sur le plan de la gestion de la radio, une direction composée de 07 personnes s’occupe du management opérationnel et technique ceci  sous la supervision du chef de station.

La radio dispose d’un plan d’orientation opérationnelle et d’un manuel de procédures

  1. Langues de communication

Les émissions de Gindiku FM sont faites en quatre (04) langues, à savoir le Wolof, le Sérère, le Pulaar  et le Français.