Powered by ZigaForm version 3.9.2.9

PROCES VERBAL DE L’ASSEMBLEE GENERALE 2018

PROCES VERBAL DE L’ASSEMBLEE GENERALE 2018

 

Date

Heure de début :

Heure de fin :

Lieu :

07 Aout 2018

10 h 23 mn

17h 58 mn

Institut africain de Management (IAM)

Organisation de l’AG ·         M. Talla DIENG, Président URAC, Président de séance ;

·         M. Momar Talla KEBE, Modérateur ;

·         M. Serigne CISSE, Secrétaire de séance.

Activité Assemblée générale 2018
Ordre du jour 1.    Rapport moral du Président ;

2.    Rapport d’activités 2017 ;

3.    Rapport financier 2017 ;

4.    Divers (Harmonisation d’une grille tarifaire, Amendements sur les statuts).

Présents Voir feuille de présence (67 Participants).
                                                    Déroulement
1.    Formulation de prières.

·         A l’endroit de la regrettée Awa DIOUF, Secrétaire générale adjointe rappelée à Dieu pour le repos de son âme au paradis ;

·         A l’endroit de l’URAC pour son rayonnement éternel.

2.   Rapport moral du Président Talla DIENG.

·         Saluer la présence massive à l’AG ;

·         Remerciements aux membres du CA, du bureau exécutif et aux commissaires aux comptes pour leur travail abattu ;

·         Le nouveau code de la presse en finalisation ;

·          Bonne évolution en matière de partenariat ;

·          Renforcement de la solidarité ;

·         Harmonisation de la grille tarifaire pour faire face aux détracteurs de l’URAC ;

·         Perspectives prometteuses (année électorale, saisir le parrainage et le nouveau code électoral).

3.    Rapport d’activités 2017

·         A l’absence du SG démissionnaire, le vice-président Souleymane MBOUP a assuré l’intérim et a procédé à la lecture du rapport d’activités ;

·         Hommages rendus au SG Daouda GUEYE pour la valeur ajoutée apportée à l’URAC et son militantisme pour la cause des radios communautaires ;

Bientôt un partenariat avec EXPRESSO avec échange de produits pour 6 mois

4.    Rapport financier 2017

·         Lu par la trésorière Maimouna SENE ;

·         Au 31/12/ 2016, les comptes de l’URAC s’élevaient à 16.965.000 FCFA ;

·         Au 31/12/ 2017, les comptes de l’URAC s’élèvent  à 7.831.650 FCFA ;

·         Les quitus des commissaires aux comptes sont reçus par la trésorière et ils seront annexes au procès-verbal

 

5.   Interventions des membres de l’AG.

Après lecture des rapports, au total 23 personnes sont intervenues pour des contributions, des questions au bureau ou des éclairages :

·         Insister sur le développement organisationnel de l’URAC (Mise en place d’outils de gestion et de documents types internes) ;

·         Renforcer la solidarité ;

·         Solutionner les problèmes d’internet dans les zones difficiles ;

·         Saisir les opportunités au sein de l’Etat

·         Trouver un chargé des projets et programmes, un comptable, un chargé de la formation ;

·         Spécifier les frais de missions (à l’intérieur ou à l’extérieur) ;

·         Créer des démembrements de l’URAC à travers des zones pour faciliter la circulation de l’information (points focaux) ;

·         Parfaire la négociation des contrats ;

·         Multiplier les tournées auprès des radios communautaires (Faire apparaitre ces tournées dans le rapport d’activités) ;

·         Informer l’URAC sans complaisance en cas de manquements dans une radio (Panne par exemple) pour ne pas impacter négativement le partenariat ;

·         Faire intervenir l’URAC en cas de conflits

·         Retards notés pour la production des émissions sous contrat du fait des personnes ressources qui exigent une motivation ;

·         Eviter la reprise intégrale des programmes des radios privées ;

·         Créer une application pour une écoute collective de toutes les radios membres de l’URAC ;

·         Trouver un compris par rapport à l’aide allouée à la presse ;

·         Renforcer la visibilité de l’URAC à travers les radios (parler davantage de l’URAC) ;

·         Aller vers l’ADIE et le Ministère de la communication pour régler les problèmes de connexion ;

·         Poursuivre le prélèvement de 10% des contrats signés par l’URAC ;

·         Améliorer les rapports des commissaires aux comptes ;

·         Organiser une journée nationale de la radio communautaire ;

·         Elaborer une stratégie de mobilisation de ressources et de gestion de conflits au sein de chaque radio ;

·         Mettre en place un plan de formation à travers les besoins déjà identifiés lors des tournées effectuées par l’URAC ;

·         Aller vers des techniques consolidâtes avec les politiques ;

·         Insister sur le respect du partenariat et les clauses pour une meilleure qualité dans les productions d’autant plus que 74% des ressources de l’URAC proviennent des Partenaires.

 

6.   Eclairages du Président  Talla DIENG

·         Avancées significatives sur le parrainage ;

·         L’URAC ne va jamais entrer dans la gestion financière interne des radios ;

·         Plus de transparence pour plus de motivation des agents au niveau de nos radios

·         L’URAC n’a aucune main mise sur l’aide allouée à la presse et la liste des radios est déposée depuis avec accusé de réception et les chèques sont disponibles  au Trésor publique ;

·         Plusieurs courriers sont envoyés dans plusieurs entités de l’Etat mais sans réponses ;

·         Assumer vos responsabilités et veiller à l’équité pour les prochaines élections ;

·         Organisation d’une journée de l’environnement au sud du pays pour vendre l’image de l’URAC ;

·         Les CMC sont des radios de l’Etat.

7.   Eclairages du Vice-président Souleymane MBOUP, assurant la fonction de Secrétaire général.

·         Poursuivre les négociations avec l’ONFP pour la mise en œuvre de la demande de formation de l’URAC ;

·         Préparer un document relatif à la contribution des radios communautaires sur le développement économique et social ;

·         Organiser une table ronde avec les bailleurs pour restituer le rapport de la tournée effectuée par l’URAC au niveau des radios membres.

8.   Adoption des rapports

A l’unanimité, le rapport d’activités et le rapport financier 2017 ont été adoptés par l’AG.

9.   Divers (Harmonisation de la grille tarifaire et Amendements relatifs aux statuts)

9.1.      Harmonisation de la grille tarifaire

·         Grille appliquée uniquement avec les partenaires (hors de la zone de diffusion de la Radio) ;

·         Présentation et adoption de la grille par l’AG.

 

9.2.      Amendements sur les statuts de l’URAC

·         03 amendements relatifs à une révision des statuts de l’URAC provenant de M. Boubacar Khalil NDIAYE de la radio Sine FM de Fatick et Messieurs Abdoulaye Mballo de Bamtaare FM dowri et Papa Cheikhou Mbaye de la radio Endam FM de Dioulacolon agissant au nom des radios la région de Kolda et de M. Serigne CISSE de la radio Aida FM de Linguère  ont été soumis à l’AG ;

·         Après lecture par Mme. Beddy MBOW présidente du RIF, l’AG a retenu et adopté les amendements suivants :

1.    Le CA est composé par 20% des représentants des radios au sein de l’URAC dont au moins un tiers de femmes. Le nombre sera toujours impair.

2.    Le mandat des administrateurs est de trois ans renouvelable.

3.    Le mandat des membres du bureau éxécutif est de trois ans renouvelable.

 

Le Président de Séance   M. Talla DIENG   

 

Le Secrétaire de Séance     Serigne CISSE                                                                                      



[There are no radio stations in the database]